Menu Home

Communiqué

Le PEV participe au lancement de l’initiative contre l’exportation d’armes

[Translate to Französisch:]

[Translate to Französisch:]

Une large coa­li­tion de par­tis et d’organisations, dont le PEV Suisse, a lancé aujourd’hui l’initiative popu­laire « Contre les expor­ta­tions d’armes dans les pays en guerre civile (Ini­tia­tive de rec­ti­fi­ca­tion) ». Celle-ci vise à inter­dire l’exportation d’armes dans les pays en guerre civile, tout comme les expor­ta­tions dans les pays vio­lant gra­ve­ment et sys­té­ma­tique­ment les droits de l’Homme.

La déci­sion du Conseil fédé­ral au cours de l’été de cette année d’autoriser à l’avenir l’exportation d’armes dans les pays en guerre civile a sou­levé l’indignation d’une grande par­tie de la popu­la­tion : presque 50'000 per­sonnes ont, dans un délai extrê­me­ment court, suivi l’appel de la coa­li­tion et ont assuré qu’en cas d’une ini­tia­tive, elles récol­te­raient cha­cune quatre signa­tures.

Avec ce geste, la popu­la­tion suisse a signalé plus que clai­re­ment, que leur bien-être et la sécu­rité de leur pays ne devait pas être garan­tis au dépens de la vie et de la souf­france de la popu­la­tion civile dans les régions en proie aux guerres civiles » a déclaré la Pré­si­dente du PEV et Conseillère natio­nale Marianne Streiff lors de la Confé­rence de presse.

Consul­ta­tion et contrôle du Par­le­ment et de la popu­la­tion

Après que le Conseil des Etats a, la semaine der­nière, ren­voyé à sa com­mis­sion la motion du BDP deman­dant de don­ner au Par­le­ment et à la popu­la­tion un pou­voir de consul­ta­tion en matière d’exportation d’armes et que la déci­sion en a par consé­quent été repous­sée, la coa­li­tion lance défi­ni­ti­ve­ment l’initiative annon­cée.

Celle-ci veut inter­dire défi­ni­ti­ve­ment l’exportation d’armes dans les pays en guerre civile ainsi que les expor­ta­tions dans les pays vio­lant gra­ve­ment et sys­té­ma­tique­ment les droits de l’Homme. L’initiative doit ainsi modi­fier la Consti­tu­tion fédé­rale afin qu’à l’avenir les cri­tères pour de telles expor­ta­tion ne puissent plus être défi­nis par des ordon­nances édic­tées par l’administration et le Conseil fédé­ral. Une loi doit garan­tir la consul­ta­tion et le contrôle du Par­le­ment et de la popu­la­tion.

Si le Conseil des Etats devait, ulté­rieu­re­ment, adop­ter la motion du BDP sur la res­pon­sa­bi­lité du Par­le­ment en matière d’exportation d’armes, un retrait de l’initiative serait pos­sible.

Contact :

Marianne Streiff-Feller, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-Président  (Roman­die) : 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70

péti­tion pour télé­char­ge­ment

Site inter­net :
www.evppev.ch